Transport
Jeudi 5 Mai 2011

Comment vérifier l'état d'une voiture d'occasion ?

Acheter une voiture d'occasion à un particulier permet de faire de véritables économies. Les bonnes affaires ne manquent pas, le tout étant de savoir les reconnaître ! Pour cela, pas besoin d'être experte en mécanique, Dailyconso vous donne les points clés à contrôler avant d'acheter une voiture d'occasion.

 

Étape 1 : La paperasse !

La première chose à faire est de demander les papiers du véhicule d'occasion. Et notamment la carte grise qui permet de vous assurer que le véhicule n'est pas un véhicule volé. Celle-ci doit être au nom du vendeur et comporter les mêmes numéros d'immatriculation que la plaque de la voiture. Pour vous faire une première idée de l'état du véhicule, demandez le carnet d'entretien (il retrace les réparations effectuées) du véhicule au vendeur. S'il ne le tient pas à jour, demandez-lui les factures d'entretien et le rapport du dernier contrôle technique. Il doit avoir moins de 6 mois pour un véhicule de plus de 4 ans.

 

Étape 2 : L'extérieur de la voiture

La carrosserie : Un conseil, inspectez la carrosserie en pleine journée, et si possible par beau temps. Passez votre main sur le véhicule afin de déceler les bosses et soyez vigilante à la moindre petite variation de couleur et aux surbrillances. Ces dernières masquent souvent des chocs ou des rayures importantes. N'omettez pas de contrôler le bas de caisse, il ne doit pas être rouillé.

Les pneus : Faites le tour du véhicule et vérifier l'état des pneus . Leur flanc (partie visible) ne doit comporter ni boursoufflure, ni déchirure. La partie qui est en contact avec le sol doit quant à elle être bien en relief. Aidez-vous de l'indice d'usure pour évaluer l'état de cette partie. Surtout, n'oublier pas de contrôler la roue de secours, généralement située dans le coffre.

Le moteur : Jetez un oeil sous la voiture afin de vous assurer que les liquides de frein, de refroidissement et d'huile ne fuient pas, puis ouvrez le capot. Le moteur doit être propre d'aspect et non pas rouillé ou recouvert de graisse. Le meilleur moyen de connaître l'état d'un moteur est de vérifier s'il a bien été entretenu ! Pour ce faire, contrôlez le niveau d'huile et le niveau du liquide de refroidissement et examinez leurs bouchons : ils ne doivent pas être recouverts d'un dépôt blanchâtre. Il en va de même pour la batterie.

 

Etape 3 : L'intérieur de la voiture

Asseyez-vous dans la voiture et testez tous les équipements du tableau de bord : phares, feux de stop, clignotants. Mais aussi chauffage, climatisation, ventilation, essuie-glaces, lève-vitres et autoradio. Enfin, portez toute votre attention sur le compteur kilométrique. S'il n'est pas numérique, les chiffres doivent être parfaitement alignés. Si ce n'est pas le cas, il y a beaucoup de chances pour qu'il ait été trafiqué.

 

Etape 4 : En piste !

Le moteur : Bien évidemment, il est difficile de juger de l'état d'un moteur d'occasion sans l'avoir fait fonctionner. Au démarrage, ce dernier doit faire un bruit régulier, sans sifflement ni cognements. Pensez aussi à jetez une coup d'oeil dans le rétroviseur afin de vérifier que la fumée d'échappement ne soit ni bleue (moteur usé), ni blanche (joint de culasse usé), ni noire (moteur encrassé). Mais claire et transparente.

L'embrayage : Ensuite, vérifiez qu'il n'y ait pas de décalage entre le moment où vous tournez le volant et celui où les roues tournes. Pour vérifier l'embrayage, il suffit de serrer le frein à main et d'engager la 3ème vitesse, puis de relâcher l'embrayage. Si la voiture cale, tout va bien ! Pensez à passer toutes les vitesses lors de l'essai routier, y compris la marche arrière.

La direction et les freins : Pour finir, rendez-vous dans un endroit dégagé comme un parking de supermarché. Placez-vous en ligne droite et lâchez le volant brièvement. Si le véhicule d'occasion reste droit et ne dérive pas, c'est que la direction est en bon état. Ensuite, faites des zigzags afin de tester la tenue de route du véhicule et appuyez un bon coup sur le frein. Le système de freinage est bon si la voiture reste dans l'axe de la route. Faites la même chose avec un freinage progressif.

 

 

M.R




Newsletter
Recevez tous les dossiers Comprendre et Comparer en vous inscrivant à la newsletter DailyConso :
ok



Immobilier
Les points clés du crédit immobilier
Beauté & Bien-être
SOS coiffure : je rince à l'eau chaude
En continu