Transport
Mercredi 23 Février 2011

Quelle voiture écolo pour moi ?

Après plusieurs années de bons et loyaux services, vous avez décidez de remplacer votre voiture à essence, trop polluante, par une voiture électrique, hybride ou GNV. Mais au moment de faire votre choix, vous sécher. Il faut avouer que l'on parle beaucoup des voitures du futur, et peu de celles que l'on peut adopter dès maintenant. Pour vous aider à y voir plus clair dans ce brouillard épais, Dailyconso fait le point sur les alternatives écologiques aux modèles à essence.

 

Le look ou le moteur ?

Les deux ! Vous avez littéralement craqué sur une petite citadine à essence au charme fou. Seulement votre conscience vous pousse à choisir un modèle plus écologique. Aucun problème ! Désormais, les constructeurs proposent différentes motorisations pour un même modèle : essence, hybride, GPL, etc. Seuls les moteur électriques sont uniquement montés sur des modèles particuliers.

 

Véhicule GPL + essence

Le GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié) est un mélange de butane et de propane. Pour utiliser ce carburant, deux possibilités s'offrent à vous. Soit acheter une voiture GPL, mais le prix d'achat est élevé, soit installer un système spécifique dans votre voiture (à essence uniquement). Et ce système coûte cher, entre 1 500 et 3 000 euros selon les modèles.

Mais le jeu en vaut la chandelle, puisque le GPL est aujourd'hui le carburant le moins cher du marché. D'autant plus que les moteurs qui l'exploitent consomment moins que ceux à essence. Vous ferez donc de véritables économies.

Le GPL et aussi et surtout un carburant écologique. Si vous optez pour ce type de moteur peu polluant, sachez que l'État vous fera quelques petits cadeaux... Comme la gratuité de votre certificat d'immatriculation, un crédit d'impôt ou encore la possibilité de rouler lors des pics de pollution.

 

Voitures électriques

Vous pouvez faire une croix sur les véhicules électriques si vous projetez de vous en servir pour faire beaucoup de km. Pour la simple et bonne raison que leur autonomie est très limitée : 100 à 200 km en moyenne (et que vous ne pouvez pas prendre l'autoroute avec).

Mais pour une utilisation exclusivement urbaine, c'est l'idéal ! Vous n'avez pas à payer de carburant et la motorisation électrique est celle qui pollue le moins. Et pour cause, elle ne rejette quasiment aucun gaz à effet de serre ! Les voitures électriques n'émettent par ailleurs aucun bruit. Vous avez le sentiment qu'elle avance toute seule, sans moteur...

Cerise sur le gâteau, adopter une voiture électrique vous permet d'empocher le superbonus qu'octroie l'État pour les véhicules propres : 5 000 € ! Ce qui représente une bonne partie des 30 000 € que coûte en moyenne ces voitures.

 

Les hybrides

Vous hésitez entre un moteur essence ou électrique ? Ne choisissez pas, optez pour les deux ! Les constructeurs misent de plus en plus sur les modèles hybrides. Ces derniers roulent à l'électrique, puis à l'essence passée une certaine vitesse. Le prix d'achat élevé est (un peu) amorti par le bonus écologique de 2 000 € qu'accorde l'État.

Lorsque vous êtes en ville, seul le moteur électrique est sollicité. Mais lorsque vous entrez sur l'autoroute, le moteur à essence prend alors le relais, et le moteur électrique se recharge tout seul ! Du coup, vous consommez en moyenne moitié moins qu'avec une voiture classique.

 

Les voitures GNV

Essentiellement composé de méthane, le GNV (Gaz Naturel Véhicule) est un carburant qui rejette 25 % moins de CO2, et 90 % moins d'Ozone qu'un véhicule classique. Il ne rejette par ailleurs aucune autre substance nocive pour la santé comme le benzène ou le souffle.

Le GNV permet de faire des économies substancielles. Il affiche un prix à la pompe très intéressant et il bénéficie des aides de l'État (très variables).

Seul hic, mais de taille, le GNV est très peu développé en France. Les stations qui le proposent sont franchement rares... L'État ne mise donc pas sur ce type de carburant. Et pourtant les performances et l'autonomie d'une voiture GNV sont plus ou moins égales à celles d'une voiture essence. Ce qui est tout de même assez rare. Mais les biocarburants du futur comme l'huile végétale promettent monts et merveilles.

 

 

M.R




Newsletter
Recevez tous les dossiers Comprendre et Comparer en vous inscrivant à la newsletter DailyConso :
ok



Immobilier
Les points clés du crédit immobilier
Beauté & Bien-être
SOS coiffure : je rince à l'eau chaude
En continu