Mes Droits
Mercredi 26 Octobre 2011

Les aides et prêts pour l'achat d'un logement

Devenir propriétaire d'un bien immobilier : un rêve qui vous semble inaccessible. Et pourtant les mécanismes pour vous aider à acheter un logement ne manquent pas. Certaines, comme le prêt épargne logement ou l'APL, sont très connues. Mais d'autres, comme le PAS, sont fort méconnues. Alors avant de baisser les armes et de vous avouer vaincue, DailyConso vous encourage à jeter un oeil sur les différentes solutions qui peuvent faciliter l'achat d'un logement.

 

Aide Personnalisée au Logement (APL)

L'Aide Personnalisée au Logement est une aide qui permet d'alléger la charge de votre prêt immobilier. En effet, l'APL, distribuée chaque mois par la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MAS), ne vous est pas versée à vous mais à l'organisme de crédit auprès duquel vous avez contracté un prêt. Cette somme se déduit alors du montant de vos remboursements.

L'APL est accordée pour les prêts suivants : le prêt conventionné, le prêt à 0 %, le Prêt à l'Accession Sociale (PAS) ou le prêt octroyé dans le cadre d'un contrat de location-accession à la propriété. Le montant de l'APL dépend d'un certain nombre de critères : de votre situation familiale, du montant de vos revenus et de celui des mensualités du prêt immobilier.

Si vous ne rentrez pas dans ces critères, sachez que vous pouvez solliciter l'Allocation Logement (AL). Seulement pour cela, il faut que votre bien immobilier réponde à des conditions spécifiques de salubrité et de peuplement (9m2 pour une personne, 16m2 pour deux personnes minimum) notamment.

 

Prêt Épargne Logement

Le prêt épargne logement vous permet de bénéficier d'un taux très avantageux de 2,50 % et de frais de dossier gratuits. Seulement ce dernier n'est accordé qu'aux personnes qui ont ouvert un Compte Épargne Logement (CEL) ou un Plan Épargne Logement (PEL).

Le montant de votre prêt épargne logement varie selon les sommes que vous avez versé sur votre CEL ou votre PEL (phase d'épargne). Quoi qu'il arrive, le montant de votre prêt ne peut dépasser 92 000 euros. Le principe est simple. Plus vous avez épargné et plus le prêt (phase de prêt) est important. C'est la raison pour laquelle votre prêt épargne logement doit être souscrit auprès de la banque qui gère votre CEL ou PEL.

 

Prêt à taux zéro renforcé (PTZ+)

Le prêt à taux zéro renforcé est un prêt immobilier qui s'adresse à ceux qui accèdent pour la première fois à la propriété. Mais aussi à ceux qui ne sont plus propriétaires de leur résidence principale depuis plus de 2 ans, sans condition de ressources.

Le PTZ+ est un prêt remboursable sans intérêts et sans frais de dossiers qui permet de financer jusqu'à 40 % de la valeur de votre bien. Le montant du PTZ+ dépend de la taille de votre famille, de la performance énergétique de votre futur logement , de la localisation et de la nature de votre bien (ancien, neuf, bâtiment basse consommation). La durée de remboursement du PTZ+ varie de 5 ans à 30 ans, selon votre situation financière.

 

Prêt conventionné

Le prêt conventionné est distribué par les banques ayant passé un accord avec l'État. Il présente 2 avantages de poids : il donne droit à l'APL (ce que ne permet pas un prêt bancaire classique) et il est très facile à contracter, car accordé sans condition de ressources.

Mais le prêt conventionné présente quelques désavantages. Comme l'obligation d'habiter votre logement moins d'un an après son achat ou encore l'impossibilité d'en faire votre résidence secondaire. Mais le principal désavantage réside dans son taux d'intérêt record de 6,20 à 6,65 % !

Le prêt peut financer l'intégralité du prix de vente de votre logement. C'est en fait à votre banque de déterminer son montant en fonction de l'état de vos finances. La durée du remboursement varie de 5 à 35 ans.

 

Prêt d'Accession Sociale (PAS)

Le Prêt d'Accession Sociale est une aide d'État distribuée par les banques et accordée à un taux plus avantageux que le prêt conventionné. Entre 5,25 et 5,70 % en moyenne. Le Prêt d'Accession Sociale est accordé sous condition de ressources (variable selon votre foyer et la zone géographique du bien). Son principale avantage, puisque son taux est plus ou moins le même que celui d'un prêt bancaire classique, est qu'il vous permette d'accéder au prêt épargne logement.

Le montant du prêt ne peut être inférieur à 4 500 euros pour une acquisition. Mais c'est à la banque auprès de laquelle vous avez contracté le prêt de déterminer son montant (ainsi que son remboursement, entre 5 et 30 ans) en fonction de vos disponibilités financières. Si le prêt accordé est insuffisant, vous pouvez le compléter avec un autre prêt ou avec l'APL, auquel il donne droit de facto.

 

 

M.R




Newsletter
Recevez tous les dossiers Comprendre et Comparer en vous inscrivant à la newsletter DailyConso :
ok



Immobilier
Les points clés du crédit immobilier
Beauté & Bien-être
SOS coiffure : je rince à l'eau chaude
En continu