Investir
Samedi 3 Juillet 2010

Les courtiers en crédit immobilier, le bon plan ?

Négocier un prêt immobilier avec sa banque se résume souvent au combat du pot de terre contre le pot de fer... Perdu d'avance. Dès lors, devenir propriétaire se paie souvent au prix fort. Et pourtant, il existe un allié peu connu auquel peuvent faire appel les futurs acquéreurs : le courtier en crédit immobilier.

 

Une profession méconnue...

Techniquement, le courtier est un Intermédiaire en Opérations Bancaires. Il est soumis à une réglementation stricte et doit être mandaté par un ou plusieurs organismes financiers afin de se prévaloir de cette qualification. Son travail est encadré par le code Monétaire et Financier. Tout le monde ne peut donc se prévaloir de ce titre...

En clair, le courtier joue l'intermédiaire entre le futur propriétaire et les banques. Il se charge de négocier les meilleures offres pour ses clients et d'apporter une solution personnalisée à leur projet.

 

Les avantages d'un courtier en prêt immobilier

Bien évidemment, celui-ci a une connaissance parfaite du marché. Son rôle est de monter un projet immobilier avec ses clients, puis de négocier auprès des banques les meilleurs taux. Son expertise et sa connaissance lui permettent d'obtenir des taux avantageux qu'il serait difficile d'obtenir en tant que particulier. Son avantage, apporter régulièrement des clients aux établissements bancaires qui seront donc plus enclins à lui proposer des taux préférentiels. Pour le futur propriétaire, c'est l'assurance d'un gain de temps et de se voir proposer différentes solutions par un tiers neutre.

 

Bien plus qu'un négociateur

Le courtier en crédit immobilier n'est pas un simple négociateur. Il apporte également son expertise et représente une aide précieuse au moment de monter un dossier. Le marché du crédit immobilier est vaste, et il existe une multitude de prêts permettant des montages financiers avantageux pour les futurs propriétaires. Encore faut-il les connaitre. Le courtier pourra également orienter ses clients quant au choix du crédit : taux variable ou taux fixe.

Au moment de souscrire un prêt, les banques exigent souvent de leurs clients qu'ils souscrivent une assurance " décès invalidité incapacité de travail ". Mais ce que les banques omettent de dire, c'est qu'il n'est pas obligatoire de souscrire cette assurance chez elles. Il est en effet possible de demander une délégation d'assurance et d'aller voir ailleurs... Là aussi, le courtier peut être une source intéressante pour trouver l'établissement le moins cher.

Il peut également se charger de négocier les pénalités de remboursement anticipé que les banques ne manqueront pas de facturer, en particulier s'il s'agit un prêt à taux fixe. Soit ces pénalités seront réduites, soit elles disparaitront au bout d'un certain nombre d'années.

 

Combien ça coûte ?

Obtenir ces avantages a un coût... ou pas ! Il peut s'agir d'un forfait ou d'un pourcentage sur le montant du prêt obtenu. Bien souvent, les banques rémunèrent les courtiers qui leur apportent des clients. C'est un gage d'obtenir les meilleures offres, puisque pour être certains d'être choisis, les établissements n'hésiteront pas à faire des propositions très intéressantes qui séduiront les acheteurs potentiels... Il arrive donc que les courtiers ne fassent rien payer à leurs clients, les banques se chargeant de les rémunérer en fonction du montant du prêt immobilier pris chez elles !

De plus, il sera parfois nécessaire de changer de banque pour obtenir le meilleur taux. Un changement peu coûteux au vu des avantages que l'on peut obtenir...

 

Pour ceux qui ne se sentent pas l'âme d'un négociateur, l'appel à un courtier peut s'avérer une solution économique. Avant de choisir son courtier, il convient de vérifier si celui-ci est bien mandaté par différents établissements bancaires. Ceci fait, il ne reste plus qu'à se laisser guider...




Newsletter
Recevez tous les dossiers Comprendre et Comparer en vous inscrivant à la newsletter DailyConso :
ok



Immobilier
Les points clés du crédit immobilier
Beauté & Bien-être
SOS coiffure : je rince à l'eau chaude
En continu