Hi-Tech
Mercredi 16 Février 2011

Les opérateurs virtuels de téléphonie mobile, bon plan ?

La téléphonie virtuelle, ça ne vous dit peut-être rien. En revanche Télé2, Numericable, Virgin , NRJ Mobile sont des noms qui vous parlent plus. Vous avez l'impression que votre forfait mobile est un gouffre financier ? Sachez que vous n'êtes plus limitée à Orange , SFR ou Bouygues. Mais parmi la trentaine de concurrents, difficile de vous y retrouvez. Suivez le guide.

 

Ce qu'il faut attendre de la téléphonie virtuelle

On les appelle les MVNO : les mobile virtual network operators. Depuis bientôt six ans, ils sont une trentaine à contester l'hégémonie des trois grands. Et ils ont du travail. Vous n'êtes que 6% à leur avoir accorder votre confiance. Un chiffre en constante progression cependant.

Pourquoi virtuel ? Parce qu'ils n'ont pas de réseau propre. Ils empruntent ceux d'Orange, SFR ou Bouygues pour proposer des offres de téléphonie mobile à leurs clients. L'Arcep, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, en reconnaît une trentaine.

Les MVNO garantissent les services de base : affichage du numéro, messagerie et suivi de la consommation gratuits, facturation à la seconde. Pratiquement tous vous proposent de conserver votre numéro.

Ce sont l'équivalent des compagnies aériennes low cost dans le secteur de la communication : prix cassés, forfaits simplifiés. La promesse est tenue. Les forfaits sont souvent moins chers, même s'il y a moins d'options comprises. Globalement, on peut retenir quelques avantages sur les trois grands :

- beaucoup proposent des forfaits sans engagement. Ça veut dire que vous pouvez le modifier ou l'annuler sans frais.

- plusieurs prennent en charge les frais de résiliation chez votre opérateur comme NRJ Mobile.

 

Un paysage fractionné

Parler de jungle n'est vraiment pas exagéré. Opérateurs indépendants, major musicale (Universal), médias (NRJ et M6 mobile), grandes enseignes (Auchan , Carrefour , Leclerc ), banques. Vous avez un choix multiple mais il faut prendre le temps de comparer.

Une fois que vous avez trouvé votre bonheur, les démarches peuvent se faire par Internet ou dans des magasins de téléphonie. Dans tous les cas avant de signer, vérifiez si vous êtes bien dans la zone de couverture de l'opérateur. Ensuite, choisissez selon votre profil : plutôt texto ou Internet, fan de gadget ou chantre du téléphone qui ne fait que téléphoner... Dailyconso a regroupé les opérateurs en six familles.

 

Les petites faims

Vous téléphonez peu mais régulièrement. Vous ne voulez ni d'un forfait ni d'un appareil compliqué. Prenez un portable avec la carte SIM rechargeable, entre 5 et 7 euros. Le tarif tourne autour de 0,19 € la minute. Tous les opérateurs font ça. Simyo est le moins cher avec la carte SIM à 1 euro.

 

Les flexibles

Vous ne voulez payer que ce que vous consommez réellement. Côté petit prix, vous trouverez Leclerc . Un abonnement à 1,50 € ou 3,50 € par mois. Ensuite, vous payez entre 0,35 € et 0,10 € la minute. Ce qui revient à 10,50 € l'heure maximum. Vous pouvez choisir le montant de la recharge.

Montée en gamme avec ZéroForfait . Les services sont à la carte : vous mettez ce que vous voulez dedans. Ce qui n'empêche pas des formules SMS et Internet illimité : 29,90 € pour 4 heures. Une économie substantielle sur les opérateurs historiques.

Changement de catégorie avec Keyoo . Il ne fait que des forfaits illimités, modulables chaque mois. Réservé aux businesswomen.

 

Vers l'étranger

Votre chéri est en mission trois mois aux Etats-Unis ou votre fille est partie en Erasmus en Espagne ?

Ne vous ruinez pas avec votre mobile. Comprendre la tarification des appels à l'étranger revient à déchiffre du mandarin.

Mobisud propose la minute à partir de 0,12 € vers l'Europe, le Maghreb, l'Asie et l'Amérique du Nord. Budget Mobile fait mieux avec 0,09 € pour les États-Unis vers les fixes et les mobiles. Lebara affiche fièrement la minute à partir de 0,01 €. Ceci dit, on cherche encore le pays où ce tarif est valable. Les prix sont en fait dans la même fourchette que Budget Mobile.

Transatel devrait vous simplifier la vie si vous êtes amenée à voyager entre la France et le Benelux ou la Suisse. Vous ne payez plus les appels reçus, quelque soit le pays où vous vous trouvez. Les coups de fil que vous passez sont au tarif local de ce dernier.

 

Les classiques

Vous en avez assez d'Orange, SFR ou Bouygues. La grande majorité des virtuels offre toute la gamme de forfaits (illimité, Internet, bloqué) et d'appareils possibles (basique, smartphone). Côté prix, comptez une économie de 3 à 10 euros en moyenne à prestations égales.

Le hic, beaucoup font comme les trois grands : quand vous prenez un forfait, vous signez pour un, voire deux ans d'abonnements. Dans cette catégorie entre autres : NRJMobile, VirginMobile, Bazile telecom, Afone Mobile, Breizh Mobile, Carrefour, Coriolis, Prixtel, Sim+, Simplissime, qui vient de se faire racheter par la Poste.

 

Et le téléphone fixe ?

Ils ne sont que deux à tenter de se diversifier hors du mobile : Auchan et Club Budget. L'enseigne commerçante propose une boxe avec téléphone, Internet et télévision à 25 € par mois. Mais il faut être éligible à la fibre optique. Club Budgetlui ne fait pas d'offre groupé : c'est soit Internet, soit le fixe. Peu intéressant.

 

Les originaux

Deux banques se sont lancées dans l'aventure : CIC et le Crédit Mutuel. Utile pour suivre son compte à tout moment.

Enfin pour l'anecdote, Saint-Hubert Mobile reverse 3% de votre facture à l'association de chasse de votre choix. Vous savez désormais que Saint-Hubert est le patron des chasseurs...

 

En bonus, une septième famille

Vous avez aussi les accords de licence. Quatre marques ont signé des accords avec l'un des trois opérateurs de réseau : M6, Fnac, les magasins U et Universal. Les prestations sont proches des autres, mais sont plutôt conçues pour les smartphones car vous avez accès à des contenus multimédias (musique, télévision, etc)...

 

M.C




Newsletter
Recevez tous les dossiers Comprendre et Comparer en vous inscrivant à la newsletter DailyConso :
ok



Immobilier
Les points clés du crédit immobilier
Beauté & Bien-être
SOS coiffure : je rince à l'eau chaude
En continu