Hi-Tech
Lundi 30 Mai 2011

Comment négocier son renouvellement de portable ?

Comme tout à chacun, vous désirez ardemment le dernier modèle de téléphone portable ... Problème : ce petit bijou technologique est hors de prix, et votre opérateur ne vous propose qu'une ridicule ristourne pour l'acquérir. L'affaire est-elle perdue ? Pas si sûr. Les opérateurs téléphoniques se montrent parfois conciliants au moment de renouveler un abonnement téléphonique et proposent parfois de surprenantes offres. Le tout est de savoir s'y prendre... Les conseils de DailyConso.

 

Le bon moment

Le timing peut s'avérer primordial au moment de négocier avec votre opérateur téléphonique. Inutile de tenter une négociation quelques mois après votre engagement. Le meilleur moment pour obtenir des concessions est à l'approche de votre fin de contrat. Un mois avant la fin de celui-ci ou mieux, lorsque la période d'engagement est terminée.

Si vous avez signé pour 24 mois, pas de panique. Une fois les 12 premiers mois passés, vous pouvez d'ores et déjà faire pression sur votre opérateur. En effet, la Loi Châtel vous permet de résilier votre abonnement au bout de 12 mois en ne payant qu'un quart de la somme qu'il vous reste à verser à échéance de votre contrat. Par exemple, si vous souhaitez résilier votre contrat mensuel de 50 euros dès le 13e mois, il vous faudra donc payer 137,50 euros (50x11/4) contre 550 euros si vous allez au bout de votre contrat. Votre opérateur a donc tout intérêt à vous garder auprès de lui...

 

S'informer

Avant de passer un coup de fil au service résiliation, informez-vous sur les offres équivalentes chez les concurrents. Montrez que vous avez fait votre étude de marché et que vous savez ce que vous voulez. Vous saurez ainsi si ce qui vous est proposé est avantageux ou non. Soyez également au fait du prix du téléphone visé, sans abonnement, en renouvellement et pour les nouveaux abonnés qui bénéficient généralement de tarifs très avantageux.

 

L'appel au service résiliation

Le service commercial ne pourra rien pour vous... Seul le service résiliation est apte à vous proposer de belles ristournes. Première chose, soyez ferme. Vous n'échapperez pas à la traditionnelle question " mais pourquoi voulez-vous nous quitter ? " Expliquez simplement, mais fermement, que vous souhaitez un nouveau téléphone, et que cela vous reviendra moins cher de résilier votre abonnement et de souscrire un nouvel engagement ailleurs pour obtenir l'objet de tous vos désirs.

L'opérateur ne manquera pas de vous proposer toute une ribambelle de réductions et d'avantages en tout genre, mais sans jamais baisser significativement le tarif du téléphone que vous souhaitez.

Sortez alors vos arguments, et montrez que vous avez prospecté du côté de la concurrence où le dit téléphone est bien moins cher. Par un savant calcul, votre interlocuteur tentera de démontrer que son offre est la même que celles des concurrents. Ne vous laissez pas berner, et imposez subtilement vos exigences. Jouez également sur l'ancienneté et expliquez que vous ne comprenez pas pourquoi la fidélité n'est pas aussi bien récompensée qu'un nouvel abonné.

Si rien n'y fait, demandez votre numéro RIO . Il vous permet de passer d'un opérateur à un autre sans changer de numéro de téléphone. Votre interlocuteur verra ainsi que vous êtes sérieuse, et que vous ne bluffez pas. En effet, la plupart des abonnés préfèrent renoncer plutôt que de s'embarquer dans un supposé long et difficile processus pour changer d'opérateur. Or, il est aujourd'hui très simple de passer d'un opérateur à l'autre...

Après avoir exposé vos arguments par rapport à la concurrence, votre incompréhension entre la situation des nouveaux abonnés et les " anciens " et avoir demandé votre numéro RIO, votre opérateur devrait commencer à vous faire des propositions intéressantes.

C'est l'heure de demander ce que vous souhaitez réellement. Le téléphone visé à moindre prix... Si l'opérateur ne peut vous garantir un prix aussi bas qu'ailleurs, proposez tout simplement une réduction sur votre abonnement en plus de la ristourne sur le portable. A terme, vous pourriez tout à fait vous y retrouver. Insistez lourdement, et si la personne au bout du fil ne cède pas, n'hésitez pas à renouveler votre appel. Vous tomberez peut-être sur un interlocuteur plus conciliant.

 

En résumé et avant tout appel, soyez sûre de vous, renseignez-vous sur le marché et ne succombez pas aux offres de votre interlocuteur tant que vous n'aurez pas obtenu ce que vous souhaitez. Faites pression avec la loi Châtel, exposez vos arguments et laissez le doute planer quant à votre avenir avec votre opérateur !




Newsletter
Recevez tous les dossiers Comprendre et Comparer en vous inscrivant à la newsletter DailyConso :
ok



Immobilier
Les points clés du crédit immobilier
Beauté & Bien-être
SOS coiffure : je rince à l'eau chaude
En continu